Structure moléculaire et cristalline de complexes de l’amylose V avec le butan-1-ol

10 March 2022
En combinant une approche systématique de relaxation énergétique et de modélisation moléculaire avec un affinement structural à partir de données de diffraction, nous avons déterminé la structure moléculaire et cristalline du complexe de l'amylose avec le butan-1-ol, validant ainsi le modèle géométrique proposé par William Helbert et Henri Chanzy en 1994. Cliquez sur le titre pour plus d'informations.

Ces résultats sont issus du travail de thèse de Cong Anh Khanh Le dans l’équipe « Structure et Propriétés des Glycomatériaux » en collaboration avec l’équipe « Nova » du Département de Pharmacologie Moléculaire. Nous avons préparé des monocristaux lamellaires d’amylose de type V en ajoutant du butan-1-ol à des solutions aqueuses diluées d’amylose native. Les diagrammes de diffraction des rayons X et des électrons enregistrés à partir de spécimens hydratés correspondent à un groupe d’espace P212121 et à une maille élémentaire orthorhombique. Nous avons proposé un modèle moléculaire en combinant une recherche exhaustive de la position des hélices et un affinement de la structure contraint par les données de diffraction. La maille contient 4 simples hélices antiparallèles d’amylose d’ordre 6 avec une molécule de butan-1-ol située à l’intérieur de chacune des cavités hélicoïdales. En outre, 4 molécules de butan-1-ol et 20 molécules d’eau sont réparties dans les 4 espaces interstitiels. Les hélices d’amylose forment des rangées le long de l’axe b qui sont alternativement décalées de ±b/8 les unes par rapport aux autres, ce qui valide le modèle géométrique proposé par William Helbert et Henri Chanzy en 1994.

L’article est disponible ici.