Soutenance de thèse d’Hamed AHMADI-NOHADANI le 16 décembre 2022

14 October 2022
Hamed AHMADI-NOHADANI a réalisé sa thèse au Cermav sous la direction d'Issei Otsuka, Chercheur CNRS au Cermav. Elle est intitulée "Electrospinning Light-Harvesting Cellulose Nanofibers". Cliquez sur le titre pour accéder au résumé.

Résumé:

« Un photo-actionneur intelligent à base de polysaccharide est fabriqué par électrofilage de 4-phényl azobenzoate de cellulose (Azo-Cel) à partir de sa solution organique dans un mélange d’acétone hautement volatile, qui est un solvant pauvre d’Azo-Cel, et de N,N-diméthylacétamide (DMAc), peu volatil mais bon solvant d’Azo-Cel. Des jets de polymère électrifiés stables sont générés à une concentration de polymère idéale (17 % en poids) et un rapport de mélange de solvants optimisé (acétone/DMAc = 3/2 (v/v)) afin que des nanofibres continues puissent être dessinées sur une électrode à tambour rotatif en forme de cylindre sous un fort champ électrique (25 kV), et ainsi un textile non-tissé peut être produit. Il est confirmé par microscopie électronique à balayage que le tissu à base d’Azo-Cel est composé de nanofibres uniaxialement alignées. L’angle de contact avec l’eau du tissu à base d’Azo-Cel diminue et augmente, de manière réversible, en réponse à une irradiation alternée avec la lumière UV et visible, comme suite à la déformation géométrique du motif azobenzène entre les isomères trans et cis, entraînant respectivement des énergies libres de surface basses et hautes. De plus, le tissu à base d’Azo-Cel autoportant présente une déformation de flexion asymétrique photomécanique en direction de la source lumineuse UV. De l’Azo-Cel régiosélectivement fonctionnalisée a été synthétisée par protection du C6 d’AGU par tritylation, puis estérification des régions C2 et C3, puis finalement déprotection du carbone C6 pour obtenir du di-Azo-Cel. Bien que cette espèce chimique ne montre aucun changement dans le WCA du nouveau produit par rapport à Azo-Cel, la flexion photosensible est fortement impactée et atténuée, possiblement en raison d’une diminution de masse molaire des groupes latéraux Azo fonctionnalisés, ainsi que de la présence des groupements –OH qui peuvent former des liaisons hydrogène intramoléculaires. »