Soutenance de thèse de Claire Desfrancois le 6 novembre 2020

14 October 2020
Cette thèse est intituée "Conception, synthèse et caractérisation de matrices hydrogels résistantes à la compression pour la libération de principes actifs hydrophobes", et est co-dirigée par Mme Rachel Auzély-Velty (Professeure à l'Université Grenoble Alpes et chef d'équipe au CERMAV) et Mme Isabelle Texier-Nogues, Ingénieur Chercheur au CEA Leti-L2CB.

Résumé:
La délivrance locale et prolongée d’un principe actif (PA) ne peut être pleinement efficace sans matrice de libération conformable pour s’adapter aux mouvements du patient imposés par sa vie quotidienne. Cette matrice doit donc être biocompatible, résistante à la fatigue, et présenter des propriétés mécaniques adéquates (résistance à la compression, étirabilité). De nouveaux matériaux composites capables de délivrer des principes actifs hydrophobes ont été conçus à partir de matrices hydrogels résistantes à la compression et de nanoparticules lipidiques encapsulant les molécules hydrophobes. Ce système de double encapsulation du PA dans un réseau avec des mailles étirables permettrait d’assurer un contrôle fin sur sa libération tout en améliorant le confort du patient. Nous avons d’abord synthétisé et caractérisé des polyrotaxanes (PR) solubles dans l’eau grâce à une méthode originale contrôlant le nombre de cyclodextrines enfilées. Ces PR ont ensuite été utilisés comme agents de réticulation dans un réseau de poly(éthylène glycol)-methacrylate photo-réticulé pour obtenir une matrice hydrogel dont les propriétés de résistance à la compression ont été mises en évidence par des essais mécaniques. Un travail parallèle sur la formulation de nanoparticules lipidiques encapsulant deux molécules d’intérêt et leur profil de libération du PA a été mené pour leur inclusion dans les matrices hydrogels.

Mots clefs : polyrotaxanes, hydrogels, nanoparticules lipidiques, délivrance de médicaments, résistants à la compression, double encapsulation

A lire aussi