The choanoflagellate pore-forming lectin SaroL-1 punches holes in cancer cells by targeting the tumor-related glycosphingolipid Gb3

14 September 2022
La lectine de choanoflagellés SaroL-1 reconnait des glycolipides α-galactosylés et peut être toxique pour les cellules cancéreuses par un mécanisme de formation de pores. Cliquez sur le titre pour plus d'inforamtion.

Dans le cadre du portail web Unilectin, la base de données TrefLec contient des séquences prédites de  lectines  β-trefoil de plus de 4000 espèces. La recherche de combinaison de domaines ‘lectine’ et ‘toxine’ a permis d’identifier la séquence de la protéine SaroL-1, provenant de l’eucaryote primitif Salpingoeca rosetta. Sarol-1 possède un domaine lectine ayant une affinité pour les épitopes α-galactosylés associés au cancer, comme le glycosphingolipide Gb3, et un domaine aérolysine capable de s’oligomériser en formant des pores dans les membranes. La combinaison de la cristallographie aux rayons X et de la microscopie cryo-électronique a permis de proposer un modèle de pore de SaroL-1 dépendant de la reconnaissance des glycolipides sur les membranes.

L’article est disponible en libre accès ici.