Biotechnological production of sialylated solid lipid microparticles as inhibitors of influenza A virus infection

14 November 2022
Dans cette publication en collaboration avec le CIRI - Centre International de Recherche en Infectiologie (UMR Université Lyon 1, Inserm, CNRS et ENS Lyon), nous montrons une nouvelle approche biotechnologique pour l’élaboration de microparticules sialylées, capables de leurrer les virus Influenza, responsables de la grippe humaine. Cliquez sur le titre pour plus d'informations.

Résumé

« Les virus de la grippe se lient à leur cible via une interaction multivalente de leurs hémagglutinines avec les sialosides présents à la surface des cellules hôtes. Pour lutter contre le virus, une approche thérapeutique consiste à développer des structures sialylées multivalentes pouvant saturer les hémagglutinines du virus et ainsi empêcher sa liaison aux cellules hôtes. Nous décrivons ici la production biotechnologique de microparticules lipidiques solides sialylées (SSLM) en trois étapes : (i) une étape microbiologique conduisant à la production à grande échelle de maltodextrines sialylées par ingénierie métabolique d’une souche d’Escherichia coli, (ii) un nouveau procédé de glycosylation in vitro utilisant l’amylomaltase MalQ, conduisant à la transglycosylation du ligand sialoside terminal de la maltodextrine sialylée sur un alkylglucoside à longue chaîne, et (iii) la formulation des SSLM finales, permettant la présentation multivalente d’acide sialique. Nous décrivons également la morphologie et la structure des SSLM et démontrons leurs propriétés très prometteuses en tant qu’inhibiteurs du virus de la grippe en utilisant des tests d’inhibition d’hémagglutination et de microneutralisation sur le virus humain A/H1N1 pdm09. »

L’article est disponible ici.